Vandalisme des bouches d'incendie

Pour prévenir et lutter contre l'utilisation/dégradation des bouches d'incendie par des personnes non autorisées, la ville de Pantin a pris des dispositions par arrêté municipal.
L'eau est précieuse. Réservé aux pompiers, utiliser ou vandaliser les bouches d'incendie sans autorisation préalable est une incivilité grave. Devant la multiplication de ce type de comportement, la ville, en conformité avec le Code Pénal, informe qu'une amende forfaitaire de 9 000€ (soit le prix de 2 000m3 d'eau) sera appliqué. Pourra s'y ajouter le montant des réparations en cas de dégradation. 

Le texte de l'arrêté municipal à télécharger (PDF)

Agir en complémentarité 

Signaler 

Ouvrir une bouche d'incendie est une infraction, qui ne peut être stoppée par un riverain. Pour signaler le problème ou, en amont, un comportement suspect, il est nécessaire de prévenir la police nationale (17), la police municipale (01 49 15 71 00).

Vous pouvez aussi faire un signalement sur Pantin e-services.

Sécuriser 

La fermeture de la vanne et la repose de la bouche doivent être sécurisées. Suite à l'agression d'un policier municipal qui intervenait pour mettre fin à une infraction de ce type, un process de "sécurisation augmentée" a été mis en place. Désormais, le personnel technique (agent de la ville ou de Véolia) qui possède la clé de fermeture des bouches n'est habilité à intervenir qu'accompagné de la police nationale et municipale. Cela explique notamment les délais d'intervention. 

Intervenir 

Si des bouches ouvertes illégalement sont finalement fermées, c'est parce que, tous les jours, les forces de sécurité ainsi que les pompiers interviennent afin de mettre fin à ces situations. Les dysfonctionnements sont en général réglés en moins de 2h. Leur multiplication rend la tâche des personnels difficile.

Participer au bien-vivre ensemble 

Des infractions moins nombreuses sont possibles si les riverains se mobilisent : sensibilisation et rappel à l'ordre des responsables (au sein des familles, des cercles d'amis), témoignages des riverains auprès des forces de police. La sécurité n'est pas l'affaire des seules forces de sécurité mais celle de toutes et tous.

Vidéo clip "La Bouche C La Vie" réalisé par Vincent Lorca pour Veolia Eau d’Ile-de-France avec le rappeur Youssoupha et le basketteur Mam Jaiteh.

Localiser