Plan Grand Froid

Certains hivers, des épisodes de froid, de fortes chutes de neige ou des problèmes de verglas ont un impact sur le quotidien des habitants de Pantin. La Préfecture alerte quand les conditions climatiques viennent à perturber le fonctionnement normal des activités, notamment les conditions de circulation routières.

Épisode neigeux et verglas

Les obligations de la ville

  • Un service d’astreinte du pôle propreté est mobilisé pour saler et sécuriser les rues, places et voies publiques ainsi que les abords des établissements publics et des cours d'écoles.

  • Les parcs, terrains de proximité et aires de jeux sont fermés. Leur accès et leur usage sont interdits.

Les obligations des Pantinois

Chaque année, une distribution de sel est organisée par la ville. Les détails et dates sont annoncés dans le magazine Canal d'octobre et/ou de novembre, accessible sur le site internet.

  • En cas de chutes de neige, les propriétaires ou les occupants riverains ont l’obligation de balayer ou gratter le trottoir ou la voie piétonne sur toute la longueur de la façade de leur habitation, que celle-ci soit ou non bâtie, afin de permettre la circulation des piétons.

  • En cas de verglas, l’épandage de sel ou de sable est à la charge des propriétaires ou des occupants riverains. L’utilisation de sel est à proscrire à proximité des lieux plantés.

  • Dans les résidences, les syndics doivent prendre les dispositions nécessaires pour que les voies et les trottoirs de circulation internes soient déneigés ; la copropriété est aussi tenue de déneiger la voie publique sur la longueur de la façade de la résidence.

  • En cas d’accident, les propriétaires ou les occupants riverains n’ayant pas respecté la réglementation verront leur responsabilité engagée.

  • Il est interdit de doubler une saleuse : le véhicule est toujours prioritaire, notamment en cas d'embouteillage.

Les riverains et commerçants ne doivent pas se servir dans les bacs fermés qui sont installés à certains endroits stratégiques de la ville pendant l’hiver. Ces bacs, contenant du sel ou du sable, parfois un mélange des deux, sont réservés à l’usage des services municipaux qui se mobilisent également pour déneiger la chaussée, les accès aux écoles, aux cours de récréation, aux équipements sportifs, aux parcs et squares, au cimetière.

Quelques recommandations

Chez soi

Il faut être attentif aux chutes de température, même à domicile :

  • Prévenir les risques d’intoxication au monoxyde de carbone ou d'incendie :

    • Ne jamais utiliser de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion, ces appareils ne doivent fonctionner que par intermittence.

    • Ne pas utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero ; etc.

    • Aérer régulièrement le logement et ne pas obstruer les grilles de ventilation.

  • Prendre soin des personnes fragiles :

    • Penser à prendre régulièrement des nouvelles des personnes âgées, handicapées et isolées du voisinage ou de votre entourage.

Dans la rue

En cas de grand froid ou de chutes de neige, il est recommandé de ne pas sortir, néanmoins, si la sortie est nécessaire :

  • S'habiller chaudement en privilégiant les couches multiples de vêtements et se couvrir les extrémités.

  • Être attentif aux risques de chutes, notamment chez les personnes âgées, qui peuvent être graves (fractures, traumatismes divers…).

  • Limiter les activités extérieures et les efforts physiques, le froid peut provoquer des hypothermies ou des engelures.

  • Dégager la neige et le verglas en balayant et salant les trottoirs devant le domicile pour éviter les chutes.

  • Appeler le 115 si une personne sans abri ou en difficulté est en danger.

Sur la route

Les conditions de circulation peuvent devenir rapidement très difficiles sur l'ensemble du réseau :

  • Privilégier les transports en commun.

  • Adapter sa conduite aux conditions de circulation : réduire sa vitesse et respectez les distances de sécurité.

  • Respecter scrupuleusement les restrictions de circulation, les déviations mises en place et les consignes données.

  • Faciliter le passage des engins de dégagement des routes. Il est interdit de dépasser ces véhicules.

Plan Grand Froid

Un dispositif social national

Ce dispositif interministériel a pour objectif de définir, aux niveaux local et national, les mesures préventives ou curatives pour limiter les effets sanitaires et sociaux liés aux températures de l’hiver. Une veille saisonnière est ainsi activée du 1er novembre au 31 mars.

Le plan Grand Froid est déclenché en cas d'épisode de temps froid, caractérisé par son intensité (des températures nettement inférieures aux normales saisonnières), son étendue géographique et sa persistance (au moins deux jours). Des actions sont alors mises en œuvre :

  • Adaptation de l’accueil et l’hébergement d’urgence (nombre de places plus important).

  • Renforcement des équipes de maraudes, pédestres, véhiculées, nocturnes (Samu Social de Paris, associations...) pour aller à la rencontre de tous les publics notamment dans les zones les moins accessibles.

  • Augmentation du nombre d’écoutants du 115 pour répondre aux demandes les plus urgentes.

Le plan Grand Froid pantinois

Dès l’activation de la veille saisonnière, l’ensemble des équipes de la Ville (secteur social, médico-social et santé) est mobilisé et attentif aux différentes situations qui peuvent se présenter.

Depuis plusieurs années, dans le cadre de la mise à l’abri hivernal, la Ville de Pantin met à disposition de l’association le Refuge les locaux du stade Marcel Cerdan. Ces locaux ont une capacité d’accueil de 18 personnes et ils viennent compléter les 10 places déjà existantes au Centre d’hébergement d’urgence.

L’association le Refuge prend en charge des hommes qui bénéficient :

  • d’un hébergement de nuit, de 18h à 8h, au stade M. Cerdan (70 avenue Jean Jaurès),

  • d’un accès en journée à l’accueil de jour (164 avenue Jean Lolive),

  • d’activités et de sorties organisés par le Centre d’hébergement d’urgence (223 avenue Jean Lolive)

  • d’un accès à la laverie et la bagagerie.

En 2021, compte tenu du contexte sanitaire, la trêve hivernale et les mesures qui s'y rapportent, comme l'accueil social du plan Grand froid, sont étendus jusqu'au 1er juin.