Tranquillité publique

Les espaces publics sont le bien commun de tous les habitants. Et il est de la responsabilité de chacun qu’ils soient agréables à vivre pour tous. Incivilités, abus, nuisances sont autant d’obstacles à la tranquillité. La municipalité de Pantin, engagée à développer le bien vivre ensemble, multiplie les actions pour assurer la sérénité des habitants. Désormais plus de 100 personnes sont mobilisées quotidiennement pour assurer le partage de l’espace public.

L'équipe de médiateurs a pour rôle d'éviter les problèmes de partage de l'espace public. Elle a également pour mission d'intervenir en cas de conflit. Les médiateurs sont présents dans la rue de 16h à minuit lorsque toutes les autres administrations publiques sont fermées. L'Espace Médiation accueille le public avec ou sans rendez-vous.

Pourquoi faire appel à la médiation ?

Bruits dans l'immeuble ? Attroupement à l’angle de la rue ? Trottoirs encombrés par des vendeurs à la sauvette ? Présence de personnes en détresse ?

Résoudre ces problèmes fait partie des missions des médiateurs. Ils peuvent être contactés pour :

  • intervenir en cas de nuisances dans l’espace public : le bruit, l’occupation prolongée des lieux publics, le frein à la mobilité des personnes, l’agressivité verbale, etc.
  • signaler un dysfonctionnement sur l'espace public : signalétique, accidents, bris de verre, etc.
  • éviter ou gérer un conflit de voisinage : nuisance sonore, non-respect des règles de vie en collectivité
  • informer les services compétents de la présence de personnes à prendre en charge.

Comment intervient la médiation ?

La disponibilité et la proximité

Les médiateurs sont au service de la population pantinoise de 16h à minuit dans les quartiers Hoche et Quatre-Chemins. Ils peuvent être interpellés, par les habitants, à n’importe quel moment de leur tournée.

L’Espace Médiation est un lieu d’échange et de dialogue à disposition également de 16h30 à 21h (sans rendez-vous jusqu'à 19h, sur rendez-vous jusqu'à 21h). Cet espace accueille les habitants pour répondre à leurs interrogations ou intervenir immédiatement.

La prévention

L’équipe de médiateurs a d’abord vocation à prévenir les difficultés. Elle dispose pour cela de deux moyens :

  • La maraude du soir, qui se déroule de 16h à minuit. Cette maraude emprunte des chemins différents tous les jours et reste plus longuement positionnée sur les espaces à risques où des nuisances ont été signalées précédemment.
  • Le dialogue avec la population. Les médiateurs engagent la conversation dans les quartiers qu’ils visitent. Ils échangent avec les commerçants, en particulier avec ceux dont l’activité peut être bruyante. Ils discutent avec les habitants et aussi avec les éventuels fauteurs de trouble.

Comme son nom l'indique, la police municipale n'intervient que sur le territoire de Pantin. Son rôle est de faire respecter les règles de la vie urbaine. Elle doit également s'assurer de la mise en oeuvre des arrêtés pris par M. le Maire pour le respect de l'ordre public. Ses agents prêtent serment et sont autorisés à verbaliser.

Une équipe au service de la tranquillité des Pantinois

La police municipale est une police de proximité. Ses interventions sont donc liées à la vie quotidienne dans la ville.

  • Elle s’assure de la sécurité des biens et des personnes. Les agents peuvent intervenir dans un conflit de voisinage non réglé par la médiation, assurer le dépôt d’une main courante, être présents pour constater une tentative de cambriolage, etc. Ils sont également en charge de la sécurité aux abords des écoles.

  • Elle veille au respect des règles relatives à l’environnement. Par exemple, elle intervient en cas de débit de boisson ne respectant pas les normes en termes de taille de terrasse ou encore de nuisances sonores. De la même manière, elle lutte contre la vente à la sauvette, l’occupation intempestive de l’espace public ou la saleté.

  • Les agents municipaux de police sont également en charge de la prévention routière et du stationnement. Ils peuvent ainsi verbaliser les personnes en stationnement irrégulier ou abusif : utilisation de place handicapée, place réservée pour travaux, devant une école, etc.

  • La police municipale doit faire respecter les arrêtés municipaux pris par la municipalité afin d'assurer la tranquillité des Pantinois. À titre d’exemple, un arrêté prévoit, sur certaines zones, la fermeture des débits de boisson de 22h à 7h du matin. Les agents de police municipaux assurent des rondes pour vérifier que cette règle est respectée.

Les Agents de Surveillance de la Voie Publique (ASVP) contrôlent le respect du stationnement payant. Ils sont en charge de vérifier le bon usage de l'abonnement au stationnement de la ville. Ils doivent s'assurer que les titulaires respectent les zones réservées, les durées, les zones partiellement réservées, etc.

Reconnaissables à leur uniforme bleu, les 29 policiers municipaux peuvent s’appuyer sur 14 agents ASVP pour déployer leur action sur toute la ville de Pantin. Et en cas de délit ne relevant pas de leur activité, ils font appel à la police nationale.

De nouveaux locaux plus accueillants : la police municipale est implantée à l’angle des rues Jean Lolive et Ernest Renan. Depuis  2016, l'abonnement au stationnement se fait dans ce nouvel espace d’accueil.

Le périmètre d'action de la police nationale

La police nationale étend son action sur l’ensemble du territoire français et avec trois missions principales :

  • La sécurité et la paix publiques c’est-à-dire assurer la protection des personnes et des biens, prévenir les troubles à l'ordre public et à la tranquillité publique ainsi que la délinquance.

  • La police judiciaire dont l’objet est de rechercher et de constater les infractions pénales, d'en rassembler les preuves, d'en rechercher les auteurs et leurs complices, de les arrêter et de les déférer aux autorités judiciaires compétentes.

  • Le renseignement et l'information, permettant d'assurer l'information des autorités gouvernementales.

Elle n’intervient à Pantin que dans ce cadre, soit directement, soit sur appel de la police municipale, soit sur intervention d’urgence.

La Zone de Sécurité Prioritaire des Quatre-Chemins

La ZSP couvre les territoires de Pantin et d’Aubervilliers. Elle a été créée en 2013 afin d’assurer une meilleure coordination et un meilleur pilotage des forces de police. Son objectif est double. Il s’agit de lutter contre le crime organisé en mettant en œuvre des moyens policiers et pénaux adaptés. Il s’agit également d’agir en prévention de la délinquance par des actions éducatives auprès des populations concernées.

Afin de compléter les actions de terrain et à la demande des habitants, la municipalité a choisi d'implanter la vidéo-protection dans certains espaces de la ville.

Visualiser pour adapter les actions

Les caméras installées sur l’espace public ont plusieurs vocations :

  • pacifier l’espace public en observant les lieux où se produisent les nuisances afin d’intervenir en amont, notamment en alertant les forces publiques

  • adapter les interventions en permettant de mobiliser, selon le type de nuisances constatées, soit la médiation, soit la police municipale, soit la police nationale

  • faciliter le travail des enquêteurs de la police nationale dans les cas de délit constaté

  • avoir un impact en termes de prévention des risques.

Une organisation impliquant tous les acteurs

Une quarantaine de caméras sont installées sur le territoire pantinois. La moitié d’entre elles est implantée dans la Zone de Sécurité Prioritaire des Quatre-Chemins.

Toutes les images sont enregistrées et peuvent être mises, autant que de besoin, à la disposition de la police nationale, dans le cadre d’une démarche légale. Désormais, les images sont visualisées directement par le centre de supervision urbain nouvellement crée. Dans ce centre, des opérateurs de vidéo-protection ont pour mission de visionner en temps réel toutes les caméras. La présence de ce centre permet d’alerter plus vite les forces de l’ordre et d’adapter leur intervention en temps réel.

Tous les jours, les enfants font des déplacements vers et autour des écoles élémentaires. Pour sécuriser ces trajets, une équipe spécifique a été créée à Pantin : les agents de sécurité École.

Protéger les enfants, leurs familles et tous les Pantinois

À minima, deux mais souvent quatre fois par jour, tout ou partie des écoliers entre ou sort des établissements scolaires. Les agents de sécurité École sont présents pendant une demi-heure à chaque entrée/sortie pour sécuriser les passages piétons et les accès à l’école.

Les agents interviennent également pendant la pause méridienne pour encadrer et surveiller les enfants dans l’école. L’équipe sert alors de soutien aux personnels de l’établissement scolaire pendant ce temps en partie libre pour les enfants.

Enfin, on retrouve l’équipe des agents de sécurité École lors des manifestations pantinoises. Elle utilise sa connaissance de la gestion de groupes de personnes pour fluidifier les circulations dans l’espace public.

Ils sont reconnaissables à leur uniforme rouge ou à leur gilet jaune.

La sécurité près des écoles : l’affaire de tous

Aux abords des écoles, les règles à adopter sont simples :

  • respect de la vitesse maximale

  • respect des passages piétons

  • interdiction de stationner même quelques instants

  • vigilance accrue des conducteurs

  • utilisation d’un langage approprié envers les autres utilisateurs de l’espace public et les agents de Sécurité École

Objectif : veiller à une occupation harmonieusement partagée des parcs et jardins de la ville. Vêtus de vert, les 12 gardiens de parcs et jardins sont en charge de l’ouverture et de la fermeture de ces lieux, mais aussi de faire respecter le règlement. Celui-ci fixe le cadre permettant à chacun de profiter pleinement de l’espace sans déranger.

Nouvelle réglementation concernant les aires de jeux 

Depuis le 1er juillet 2015, il est strictement interdit de fumer dans les aires de jeux. Ce nouveau texte doit permettre de lutter contre les effets du tabagisme passif sur les enfants.

Rappel : toute consommation d’alcool est illicite non seulement dans les aires de jeux mais dans tous les parcs et squares.

Informations pratiques