Pic de pollution

Lorsque le seuil de pollution atmosphérique est atteint, selon les données transmises par AIRPARIF(*), un certain nombre de mesures sont automatiquement enclenchées qui touchent notamment la circulation.

Mesures de la Préfecture de Police

Mesures restrictives de circulation

  • Différer, si possible, les déplacements routiers en Île-de-France
  • Utiliser de préférence les véhicules les moins polluants.
  • Privilégier le covoiturage et les modes de transport alternatifs à la voiture.
  • Réduire la vitesse des véhicules sur l’ensemble de la région Île-de-France 
    • à 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h
    • à 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h
    • à 70 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 90 km/h, ainsi que sur les routes nationales et départementales limitées à 80 km/h ou à 90 km/h.
    • Contourner l’agglomération par la rocade francilienne pour les poids-lourds en transit dont le PTAC excède 3,5 tonnes.
    • Utiliser les possibilités mises en place au sein des établissements professionnels pour aménager les déplacements domicile-travail (plan de mobilité, télétravail, adaptation des horaires, etc.). 

Mesures restrictives concernant le chauffage et la production d’énergie

  • Maîtriser la température dans les bâtiments en limitant l’utilisation du chauffage.
  • Éviter l'utilisation du bois en chauffage individuel d'agrément ou d'appoint, qui contribue très fortement à l’émission de PM10.
  • Réduire le fonctionnement des installations fixes dont les émissions contribuent à l’épisode de pollution. 

Mesures complémentaires

  • Suspension des dérogations de brûlage à l’air libre des déchets verts.
  • Report des travaux d’entretien, de nettoyage, peinture et vernis qui n’ont pas de vocation sanitaire effectuées par la population ou les collectivités territoriales avec des produits à base de solvants organiques. 
  • Pour le secteur industriel, certaines installations classées pour la protection de l’environnement font l’objet de prescriptions particulières dans leurs arrêtés d’autorisation en cas de déclenchement de la procédure d’alerte pollution.
  • Suspendre les éventuelles autorisations dérogatoires à l'interdiction de brûlage de déchets verts (y compris les déchets agricoles) à l'air libre
  • Décaler dans le temps les épandages de fertilisants minéraux ou organiques et, dans le cas où leur report n'est pas possible, recourir préférentiellement à des procédés d'épandage faiblement émetteurs d'ammoniac.
  • Recourir à des enfouissements rapides des effluents.
  • Reporter les travaux du sol s’il est sec. 

Mesures incitatives de la ville de Pantin

BON À SAVOIR

Subvention véhicule 
La subvention de la Ville pour le remplacement d'un véhicule particulier Crit’Air 5 ou non classé, par un véhicule Crit'Air 1, 2, électrique ou hydrogène, a été abrogée lors du Conseil municipal du 13 octobre 2020.

Zone à Faibles Émissions

Pour répondre à l'urgence sanitaire et climatique en raison des dépassements réguliers des seuils réglementaires des polluants une ZFE (Zone à Faibles Émissions) a été mise en place à l’intérieur du périmètre formé par l’autoroute A86 (Autoroute A86 exclue), dont Pantin fait partie.

 

(*) Airparif est un organisme français agréé par le ministère de l'Environnement pour la surveillance de la qualité de l'air en région Île-de-France.