© Sonsoles Lozano 

Le

à

Théâtre du Fil de l'eau

Adresse :  Église

Canal de l'Ourcq

Théâtre

Le syndrome du banc de touche

L’échec est au cœur de la pièce Le syndrome du banc de touche de la compagnie Grand Chelem. Qu’il s’agisse de celui de la comédienne Léa Girardet auteure du texte ou de ceux d’Aimé Jacquet, l’échec peut être beau, joyeux et constructif. Une bonne nouvelle à découvrir, même si on ne connait rien au foot ou au théâtre, le vendredi 1er avril à 20 h au Théâtre du fil de l’Eau de Pantin.

Public :  Adulte, Jeune (12 - 25 ans)

Billetterie abonné

Billetterie non abonné

Ajouter à mon calendrier

AVERTISSEMENT : l’ensemble des informations de cette page est susceptible d'évoluer en fonction de la situation sanitaire.

Éloge de l’échec

Les footballeurs et les comédiens partagent cette crainte de rester sur le « banc de touche » de n’être choisi ni par les sélectionneurs, ni par les metteurs en scène pour jouer ! Ce parallèle est la trame de cette pièce où Léa une comédienne en mal de légitimité s’inspire d’Aimé Jacquet. L’artisan de la victoire des Bleus lors de la Coupe du Monde de 1988 a en effet dû faire preuve de détermination et de persévérance face aux critiques avant de réussir. Léa qui vacille entre le psy et les programmes d’insertion comprend qu’il va falloir se battre d’abord pour entrer sur le terrain avant de jouer. Comme cette autre figure que convoque Léa pour se donner du cœur à l’ouvrage, Gigi la première gardienne du Football Club Féminin de Reims. Pas besoin d’être calé en football pour suivre ce texte limpide. Le jeu de la comédienne fait de cette réflexion sur la beauté de l’échec, un moment joyeux, optimiste et motivant pour trouver ses propres moyens de sortir du banc.

Public

  • Dès 12 ans

Durée

  • 1h

Dates et horaires des représentations

  • Vendredi 1er avril à 20h
  • Représentations scolaires le jeudi 8 avril à 10h et 14h45

Distribution / Crédits

  • De et avec Léa Girardet
  • Mise en scène : Julie Bertin
  • Remerciements : Raymond Domenech, Vikash Dhorasoo, Lionel Charbonnier, Ghislaine Souëf, Pierre Mankowski et Aimé Jacquet. So Foot, Tatane, Jeune Théâtre National, Théâtre Paris-Villette.
  • Collaboratrice artistique : Gaia Singer
  • Avec la participation de Robin Causse
  • Regard chorégraphique : Bastien Lefèvre, Jean Marc Hoolbecq
  • Son : Lucas Lelièvre
  • Lumière : Thomas Costerg
  • Costumes : Floriane Gaudin
  • Vidéo : Pierre Nouvel
  • Diffusion : Scène2, Séverine André Liebaut / ACME
  • Texte paru aux Éditions Koinè