© Tiffanie Le Dantec 

Le

à

Adresse :  Église

Patrimoine

Bâtir en plâtre à Pantin : des carrières aux façades

Plus qu’une visite guidée, c’est une promenade avec une conférencière qui est proposée sur l’utilisation du plâtre en architecture extérieure. En déambulant à Pantin à la découverte de bâtiments emblématiques, les ornements et autres détails en plâtre témoignent d’un savoir-faire oublié et les carrières d’Ile-de-France reprennent vie pour un instant. Le samedi 14 novembre à 14h.

Public :  Tout public

Ajouter à mon calendrier

Au vu de l'évolution de la situation sanitaire et particulièrement dans les zones urbaines denses, et parce que la tenue des événements locaux est désormais placée par décision préfectorale sous la seule responsabilité de leurs organisateurs, la ville de Pantin prend, à ce jour, la décision de maintenir l’organisation des événements organisés par la ville dont l’affluence et la circulation peuvent être régulées dans le respect des gestes barrières et de la distanciation physique requise. En savoir plus sur le dispositif mis en place

AVERTISSEMENT : l’ensemble des informations de cette page est susceptible de mise à jour en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, ainsi que la tenue de l'événement.

La production et l’utilisation du plâtre en architecture

Avant le XXe siècle, les façades d’Île-de-France étaient recouvertes et ornées par un matériau à la réputation bien mauvaise aujourd'hui, le plâtre. De nombreux édifices enduits offrent encore aux regards avertis des façades blanches couvertes de bandeaux, de corniches, d’encadrements moulurés, comportant parfois frises, médaillons, tableaux... en plâtre ! Comment cette matière blanche, poudreuse et fragile a-t-elle pu être utilisée à l’extérieur des bâtiments et parvenir jusqu’à nous ? La ville de Pantin, ancien site de carrières, est le cadre parfait pour comprendre la production et l’utilisation du plâtre en architecture. Cette promenade commentée permet de découvrir l’histoire des carrières à plâtre et de trois bâtiments utilisant ce matériau : l’église Saint-Germain, un exemple de maison de bourg et la maison de plaisance représentée par la Folie de Romainville.

Intervenante

Tiffanie Le Dantec, architecte du patrimoine

Tarif

Gratuit sur inscription en septembre :

Rendez-vous

57-59 rue Charles Auray