Accessibilité

La lutte contre toutes les formes d'exclusion étant au coeur de l'action solidaire de la municipalité, la prise en compte des handicaps est à Pantin intégrée à tous les projets, notamment en matière de mobilité.

CRISE SANITAIRE COVID-19 - La ville de Pantin applique le dispositif gouvernemental et adapte en continu l'organisation de ses équipements et de ses services depuis le lundi 16 mars. 
En conséquence, les informations de cette page sont susceptibles d'avoir évolué. Merci de se référer en priorité aux pages Informations Coronavirus et Fil Info.

L'accessibilité en action 

La simplification des déplacements pour les personnes en situation de handicap et l’accessibilité des bâtiments municipaux  font l'objet à Pantin d'un dispositif d'accessibilité structuré et concerté :

  • Un plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics (PAVE), élaboré en 2010, a permis de mettre en place un plan pluriannuel d'investissement de mise aux normes qui distingue notamment certaines voiries prioritaires.

  • Ses objectifs sont de déterminer les travaux de mise en accessibilité, fixer les délais de réalisation ; prévoir les mesures concernant les règles de stationnement ; rappeler les bonnes pratiques en matière de signalisation des obstacles au déplacement.

  • Une Commission Communale pour l'Accessibilité des Personnes Handicapées, créée en 2007, se tient régulièrement et constitue un observatoire de l'accessibilité, permettant d'ajuster les politiques menées.

  • Un Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’Ap), élaboré en 2016, permet, grâce à une programmation de travaux définis sur 9 ans, la mise en accessibilité des établissements  municipaux recevant du public.

De façon plus globale, la charte Ville-Handicap (PDF),  signée le 16 novembre 2005, fixe un cadre à l'action de la collectivité et de ses partenaires dans les domaines de l'accessibilité mais aussi de l'enfance et de l'éducation, de l'emploi, du logement, de l'accès à information et de la participation à la vie de la cité.

En chiffres 

  • Depuis 2016 : 100 000 à 150 000€ de budget annuel sont consacrés à l’accessibilité de la voirie et des espaces publics et 500 000€ de budget annuel sont consacrés aux travaux de mise en accessibilité des bâtiments.

  • environ 72 % de voirie accessible en 2018.

  • 249 modules sonores présents, soit 29 carrefours /38 totalement équipés, en 2018.

  • Les arrêts de bus sont tous accessibles sauf 1 arrêt dans le quartier des Courtillières, en attente des travaux de la nouvelle ludothèque-médiathèque (livraison en 2020).

  • En 2018, les lignes de bus accessibles traversant Pantin sont les lignes 61, 134/234, 145, 147, 150, 152, 170, 249, 318, 330.

  • 70 places de stationnement sont réparties sur l’ensemble de la ville, soit une moyenne de 1 place PMR (Personne à Mobilité Réduite) pour 50 places de stationnement.

  • PAM93  : un service de transport collectifs à la demande destiné aux personnes en situation de handicap de la Seine-Saint-Denis.

 

Localiser