Appel à projets de Temps d'Activité Périscolaire (TAP) 2022/2023

L'appel à projets de Temps d'Activité Périscolaire pour l'année 2022/2023 est terminé. 

Les projets proposés dans le cadre de l'appel à projets de Temps d'Activité Périscolaire (TAP) dans les écoles publiques maternelles et élémentaires de Pantin pendant la pause méridienne pour l'année scolaire 2022/2023 doivent répondre à une démarche pédagogique qualitative.

Ces temps d'activités périscolaires (TAP) s'adressent aux enfants de la moyenne section de maternelle au CM2.

Organisation des ateliers

Les cycles des TAP

Les TAP se déploient durant la pause méridienne, les lundis, mardis, jeudis ou vendredis et sont d'une durée de 45 mn à 1h maximum (installation et rangement de l'activité inclus).

Ils s'organisent sous la forme de « parcours » ou cycles d'ateliers composés de 6 séances complémentaires pour les maternels et de 12 séances pour les élémentaires, à raison d'une séance de deux heures pour deux groupes d’enfants par semaine, entre 2 périodes de vacances scolaires.

L’atelier est mis en place dans une école au moins pour une séance par semaine :

  • 1 cycle de 6 semaines pour les maternels sur la période du 7 novembre au 16 décembre 2022.
  • 1 cycle de 12 semaines pour les élémentaires sur la période du 9 janvier au 17 février 2023 (6 semaines) puis du 6 mars au 14 avril 2023 (6 semaines) pour un total de 12 séances.

Public visé et encadrement

Pour chaque atelier ou TAP, les groupes sont constitués de 10 enfants pour les élèves scolarisés en maternelle et de 14 en élémentaire. Chaque groupe suit l'ensemble des séances du cycle, il est encadré par un animateur, lequel reste pleinement responsable des enfants participant à l'atelier.

La première séance du cycle est pensée comme une présentation, une découverte et permettra de composer le groupe d’enfants qui suivra le parcours pendant la totalité du cycle. Cette séance d’initiation pourra être composée d’un nombre plus important d’enfants
Les ateliers sont pensés de manière à être accessibles aux enfants en situation de handicap (ou peuvent a minima leur être adaptés).
Les porteurs de projets proposeront des ateliers qui pourront se dérouler dans les locaux scolaires et périscolaires de la ville.
Les propositions pour les maternelles s’adressent de la moyenne à la grande section.
Le projet doit impérativement s’adresser et s’adapter pour à ces deux tranches d’âge

Les propositions pour les élémentaires devront s’adresser aux enfants du CP au CM2 ainsi qu'aux enfants scolarisés en ULIS. La constitution des différents groupes d’enfants pourra être organisée en groupe d’âge ou de manière décloisonnée, la finalité étant que les ateliers puissent s’adresser à tous les enfants quelque soit leur âge.

Sélection des projets

Critères de sélection

Les candidats répondant à cet appel à projets doivent être des associations loi 1901, des organismes de droit public ou de droit privé.
Elles proposent un ou plusieurs projets à destination des élèves scolarisés en élémentaire et/ou en maternelle. Ceux-ci répondent aux critères suivants :

  • Les porteurs de projets sont en mesure d'assurer 2 séances successives d’1 heure pendant une même journée, dans une même école, pour deux groupes différents (soit jusqu'à 2 h d'intervention pendant une même pause méridienne pour le répondant).
  • Les projets doivent s’adresser en maternel de la moyenne à la grande section et en élémentaire du CP au CM2.

La sélection des dossiers est faite sur la base de critères portant un intérêt public local et notamment sur la qualité du projet, ses vertus pédagogiques, l'aptitude avérée des intervenants à réaliser des interventions auprès des enfants.

Modalités de sélection

Les projets sélectionnés mettent en avant une compétence particulière ou un domaine d’activités qui n’est pas proposée par les équipes des accueils de loisirs ou qui s’inscrivent dans le cadre d’une thématique portée par les centres de loisirs tout au long de l’année (exemples de thématiques envisagées : le cirque, la nutrition, l’art urbain, la création d’un journal, le développement durable…).

À l’issue de l’instruction des dossiers, le jury de sélection désigne les associations ou les organismes retenus et le volume d’activité qui leur est proposé.
La ville de Pantin peut, en cas de besoin, demander aux candidats toute précision ou pièce qu’elle estimera utile.

Montants alloués

Les montants alloués par la ville sont à destination exclusive de la mise en place de ces ateliers TAP. Aucune indemnisation ne pourra être réclamée à la ville en cas de notification de refus.

L’organisation et le contenu des projets

L’organisation

Le porteur de projets peut proposer plusieurs ateliers et proposer ce cycle d'atelier pendant plusieurs cycles, auprès de groupes d'enfants différents, dans différentes écoles de la ville.

Un même groupe doit, dans la mesure du possible, bénéficier d'un cycle d'ateliers assuré par un même intervenant tout au long du cycle.

Une réunion est obligatoire avant la mise en place du projet entre les intervenants et les équipes des accueils de loisirs. Cette rencontre indispensable permettra de présenter le projet et d’aborder les différents détails pratiques (organisation, locaux, matériel).

L'équipe d'animation qui suit le projet assiste aux ateliers dans l'objectif d'assurer une continuité avec les activités du centre. Il s'agit de mutualiser et pérenniser les bonnes pratiques avec une visée structurante pour les enfants.

La Ville s'engage à mettre à disposition une salle pour le déroulement des ateliers.

Toute séance non tenue devra être rattrapée et en cas d’impossibilité ne sera pas rémunérée.

Si les cycles des TAP sont pensés sous forme de projets cohérents, avec un début, un développement et un aboutissement, ils restent toutefois des temps ludiques.

Les propositions pourront être adaptées en fonction de la situation sanitaire : durée de l’atelier, le nombre et les groupes d’enfants concernés.